My photo
Berlin, Frankfurt, Paris, Chapel Hill, Boston, Istanbul, Calgary, Washington DC, Austin, Tunis, Warszawa and counting

Sunday, December 30, 2007

La France, est-elle devenue folle?

Évidemment, oui.

Alors, pour follier (une création cool, eh?) un pays on a besoin de quoi? Un nouveau Président qui aime trop la présence publique qui est trop nombriliste enfin, un divorce, un drame publique (nous sommes un couple, nous ne le sommes pas...), une nouvelle petite amie qui en plus est célèbre soi-même et des vacances publique dans un endroit plus ou moins exotique. Putain, suis-je heureux que nous avons une chancelière moche avec un mari qui refuse se montre en publique et est professeur en physique, comme ça on peut discuter sa politique au lieu de sa libido.

2 comments:

Romain said...

What you wrote would be interesting if it wasn't BS. First of all, you have no argument whatsoever. Second of all, it is perfectly possible to care about both politics and the private life of the President, France may be crazy but the population isn't stupid. Just after Sarkozy's divorce, a poll showed that 89% believed it was a private matter and that it wasn't gonna change their view on Sarkozy at all. That was my I-Love-France minute.

Sensemania said...

Je ne crois pas que tu as vraiment compris ce que j'ai essayé d'exprimer. Je dis nulle part que la France serait bête ou s'intéresse pas pour la politique.

Mon argument, que tu dis n'existe pas, est seulement que je trouve assez fou la manie du média français (et dehors d'ailleurs, même si moins prononcé) et que je nous (les allemands) trouve heureux parce que nous ne gâchons pas les articles dans nos journaux de qualité sur cette connerie. Parce que enfin ces articles prennent la place des articles sur des sujets pertinents.

En plus, je ne crois pas que la raison pour cette folie soit un trait inhérent français mais il paraît que c'est arrivé seulement à cause d'une constellation plus ou moins singulaire qui pourrait se multiplier dans n'importe quel pays.

Alors, pas de BS, mais je ne vois pas trop ton argument, sauf une I-Love-France minute. Bon nouvel ans quand même :)